dexeo editores y Poemas en frances por Gema moraleja paz

L’enfant blanche

Elle sourit à la mort
et s’amuse
dans ses rêves.
Elle n’a pas peur
elle est tranquille
car la mort
est une autre étape de
la vie.

La blanche enfant
l’enfant blanche
marche seule
la nuit et se lève.

Elle a vu un esprit
pourchassant des chattes
et le chat joue
sous les couvertures.

Donne-moi la main
et viens avec moi
je veux te voir sourir
à l’ennemi,
l’ennemi des fantômes
qui les séduit en essayant
d’acheter leur l’âme.

Tout s’approche
en une nuit
aux fenêtres
qui sont ouvertes.

L’enfant blanche
La blanche enfant
n’a pas peur,
elle est tranquille

Leave a comment

Filed under 1

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s